L'école dans le pré

L'école dans le pré

Chambres d'hôtes écologiques à Saint-Pierreville en plein coeur de l'Ardèche

Moulin Daccord : parlez-vous banquier ?

Une journée, 3 RDV, aucune réponse positive. On ne peut pas vraiment parler de bon retour sur investissement (temps, essence…).

Nous avons quand même appris à mieux connaître les banquiers. Ce sont des gens qui pensent à nous et à notre confort : “vous allez vouloir continuer à sortir, à partir en vacances” (Ben voyons : lorsque je serai chef d’entreprise et que je recevrai mes hôtes pendant la saison, avec des journées de 7h00 à 23h00, j’aurai tout mon temps pour aller m’éclater en boite ! Et hors saison je pourrai partir faire le tour du monde en voilier puisque je n’aurai surtout pas d’actions commerciales à lancer, ni de fournisseurs à contacter, ni de comptabilité à vérifier, ni…). Ils sont aussi là pour nous protéger : “nous devons vous éviter de vous endetter” (c’est sûr : si je n’ai pas d’argent disponible, je ne pourrai pas le placer dans leur établissement). Par contre, ils savent aussi se protéger : “si nous ne pouvons pas prendre votre dossier, vous ne recevrez aucun courrier de notre part”. (Il ne faut pas laisser de trace ? C’est louche…).

Bref, 2 sur 3 ont essayé de nous apprendre à nous passer d’eux (au moins sur la partie “professionnelle” du projet : la partie immobilière étant encore alléchante). Le dernier va étudier mon dossier. On m’a déjà dit ça : j’attends toujours une réponse depuis un mois et demi. Mais ça, c’est la faute des vacances. J’espère ne pas mettre autant de temps à répondre à mes futurs clients.

Heureusement, il y a encore pleins de banquiers sur Terre (bon, soyons réaliste : il y en a encore quelques uns à proximité de notre future maison d’hôtes). Avec notre détermination et notre dossier bien ficelé, nous repartons dès la semaine prochaine rencontrer des personnes dans de jolis bureaux dans des agences climatisées. A suivre, donc…

3 Responses to Moulin Daccord : parlez-vous banquier ?

  1. Bonjour Jean-Bernard, quid des courtiers ? Avez-vous essayé ? Ils arrivent souvent à dénicher des crédits qui sont parfois difficile à obtenir, et qui plus est à des taux défiant toute concurrence. Bon courage pour votre quête du Graal !!!

    Permalink
  2. […] une série de rendez-vous qui étaient loin de répondre à nos espérances, nous avons longuement travaillé à une nouvelle […]

    Permalink

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

%d blogueurs aiment cette page :